Categories

fr


A propos de l’œuvre de Michel Keymolen...

« DEMESURE DU GESTE DANS LA FRAGILITE DE LA MATIERE
La mise en abîme de son geste emporte la matière, la couleur, la peinture.
Lorsque le pinceau immaculé, lourd, déséquilibre les densités des formes et figures, l’eau transporte…
l’image s’installe presque immédiatement et puis dans l’accomplissement, dans le cours un rythme fort comme une respiration violente s’impose. Apparitions, disparitions pour laisser place à la peinture et à elle seule. Peu importe les thèmes que Michel Keymolen aborde, c’est le contenu qui émerge. (l’image rappelle, la peinture révèle : Arika)
Je regarde Michel, il ressemble à un funambule en équilibre parfait vacillant à chaque souffle, il peint… »

Mireze Aerts